Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Primavera bis

29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 11:53

 

Oeuvres Abstraites Arrière Plans 3683

 

 

 

                                O primavera ! gioventù dell' anno !
                          O gioventù, primavera della vita !

 


Ô mes lettres d'amour, de vertu, de jeunesse,
C'est donc vous ! Je m'enivre encore à votre ivresse ;
          Je vous lis à genoux.
Souffrez que pour un jour je reprenne votre âge !
Laissez-moi me cacher, moi, l'heureux et le sage,
          Pour pleurer avec vous !

 


J'avais donc dix-huit ans ! j'étais donc plein de songes !
L'espérance en chantant me berçait de mensonges.
          Un astre m'avait lui !
J'étais un dieu pour toi qu'en mon cœur seul je nomme !
J'étais donc cet enfant, hélas ! devant qui l'homme
          Rougit presque aujourd'hui !

 


Ô temps de rêverie, et de force, et de grâce !
Attendre tous les soirs une robe qui passe !
          Baiser un gant jeté !
Vouloir tout de la vie, amour, puissance et gloire !
Etre pur, être fier, être sublime, et croire
          À toute pureté !

 


À présent, j'ai senti, j'ai vu, je sais. – Qu'importe
Si moins d'illusions viennent ouvrir ma porte
          Qui gémit en tournant !
Oh ! que cet âge ardent, qui me semblait si sombre,
À côté du bonheur qui m'abrite à son ombre,
          Rayonne maintenant !

 


Que vous ai-je donc fait, ô mes jeunes années,
Pour m'avoir fui si vite, et vous être éloignées,
          Me croyant satisfait ?
Hélas ! pour revenir m'apparaître si belles,
Quand vous ne pouvez plus me prendre sur vos ailes,
          Que vous ai-je donc fait ?

 

 

Oh ! quand ce doux passé, quand cet âge sans tache,
Avec sa robe blanche où notre amour s'attache,
          Revient dans nos chemins,
On s'y suspend, et puis que de larmes amères
Sur les lambeaux flétris de vos jeunes chimères
          Qui vous restent aux mains !

 


Oublions ! oublions ! Quand la jeunesse est morte,
Laissons-nous emporter par le vent qui l'emporte
          À l'horizon obscur.
Rien ne reste de nous ; notre œuvre est un problème.
L'homme, fantôme errant, passe sans laisser même
          Son ombre sur le mur !

 

            Victor Hugo  ( 1802 - 1885 )  _ Mai 1830.
                    ( Les Feuilles d'automne )

 

 

Styles de vie et Cultures 33115 xx 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article

commentaires

Domusic Wutzi 08/09/2010 00:18



C'est toi qui fais de la calligraphie ? C'est magnifique !



Tit'Anik 03/09/2010 18:52



Merci pour ce partage


Tous ces textes merveilleux que tu nous fait lire, auraient beaucoup plus à ma Chère Grand-Mère. Elle avait cette belle âme , elle possédait beaucoup
d'oeuvres, identiques à celles que tu nous offre, et écrivait elle même joliment. Hélas tous ces bouquins et ses écrits sont dispersés, ceux que je possède, je les garde comme un héritage
précieux


Bisous



Chic Prima est là...! Gégouska 01/09/2010 15:08



Je vois que la dame de la côte a enfin retrouvé le chemin de mon blog et vous m'en voyez ravi gros bisous sous un beau soleil doré à 30°


" />



philippe41505 01/09/2010 08:38



bjr prima joli texte...j'ai fait le tour du cadran encore cette nuit j'ai en effet bcp de sommeil à rattrapper, j'ai bossé comme un malade hier dans le jardin et je compte bien en faire autant
aujourd'hui je voudrais que le maximum soit fait avant mes vacances et ça m'évite de penser reste le vide dans la maison mais j'y suis peu et je pense plus à mes projets donc tout va bien bone
journée bisous philippe



popolus 01/09/2010 06:32



ne reviendré que vers vingt heures


ne dis rien a la concierge!


je vézalapeche zau crabe'mou


http://www.peche2caps.net/techniques_de_peche_en_mer/images_surfcasting/crabe1.jpg



primavera 01/09/2010 13:53



 Buongiorno Guy,


Allora, à ce soir... Bacio



Primavera

  • : Le blog de primavera
  • Le blog de primavera
  • : Amoureuse de la mer,je vis en Bretagne... passionnée de poésies,de lecture et d'Histoire...avec un grand H... sans oublier l'Italie !
  • Contact

CITATION

 

 

 «  La mer est un espace de rigueur et de liberté  »

Victor Hugo

Recherche

METEO

 

Texte Libre

 

blog-copie-1

 

o164glwk

 

Sans titre 2 

 

o164glwk

AMITIE

 

o164glwk 

 

 DSC01101

 

 

o164glwk

 

 

gd canal salute