Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 Primavera bis

16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 01:29

Sans titre 2x

Certes ce n'est pas l'époque des roses, bien qu'il en reste quelques unes de fleuries de-ci de-là dans les jardins que cet hiver de douceur a épargné .... mais virtuellement pourquoi ne pas les faire revivre en janvier avec deux courts extraits d'un poème de Rainer Maria Rilke ?

Né à Prague en 1875, Rainer Maria Rilke décèdera en Suisse en 1926 emporté par une  leucémie quelques temps après s'être piqué avec les épines d'une rose qu'il venait de couper. Prima

sjoelsuk

 

Copie de Nature 9079

 

Une rose seule, c'est toutes les roses
et celle-ci : l'irremplaçable,
le parfait, le souple vocable
encadré par le texte des choses.
  
Comment jamais dire sans elle
ce que furent nos espérances,
et les tendres intermittences,
dans la partance continuelle.  

                Rainer Maria Rilke
sjoelsuk

PTBL0089
                              Eté : être pour quelques jours
le contemporain des roses ;
respirer ce qui flotte autour
de leurs âmes écloses.

Faire de chacune qui se meurt
une confidente,
et survivre à cette soeur
en d'autres roses absentes.

              Rainer Maria Rilke
sjoelsuk

Roses de Fréhel
Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 17:40

JULES VERNE X

Jules Verne, l'auteur de " De la Terre à la Lune ", " Voyage au centre de la Terre ".... et de combien d'autres romans qui en ont fait rêver plus d'un !...  Se poser sur la Lune, plonger au fond des Océans est devenu réalité, alors nos petits-enfants aujourd'hui lisent-ils encore Jules Verne?... ce merveilleux, qu'il nous apportait à la lecture de ses " Voyages extraordinaires " aurait-il la même saveur alors qu'ils sont nés avec tout ce que " Tonton Jules " pressentait dans ses romans ?  Jules Verne visionnaire ?... peut-être !... mais aussi poète... Prima

o164glwk

 

PLUTUS 

AHM60003.JPG

 

Dans l’ancien temps, Plutus, le grand dieu des richesses,
Ne portant ses faveurs qu’aux gens religieux,
Afin de découvrir sans erreur les adresses,
Chose possible alors, avait d’excellents yeux ;
  
 
Plus tard, se laissant prendre aux trompeuses caresses,
Des hommes criminels, vils et fallacieux,
Plutus devint aveugle : aux hommes odieux
Ainsi qu’aux bons, dès lors, il versa ses largesses ;
  
 
En France maintenant l’or et l’argent sont rois,
Plutus règne en maître et seul bâtit les lois ;
Sur le trône à son tour il prend rang dans l’histoire :
 
 
Mais depuis qu’il est roi, Plutus se transformant,
N’est certes plus aveugle et voit parfaitement :
Car seuls les méchants ont la fortune et la gloire !
 
                          Jules Verne ( 1828 - 1905 )
                         ( Les insolites de Jules Verne )

o164glwk

  Fortuna et Plutus

                                                                Fortuna et Plutus

PLUTUS X

Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 17:29

DSC08039

Regard à l'horizon

narines au ciel _

ces fleurs de printemps !

 

Ueshima Onitsura 

( 1661 - 1738 )

o164glwk

Un hiver tout en douceur,  une floraison précoce de certaines fleurs, mon cognassier et mon camélia en fleurs et boutons avec deux mois d'avance sur les précédentes années.... le printemps en hiver... la primavera qui me fait un petit clin d'oeil pour le plaisir des yeux ! Prima

 

o164glwk

 

DSC08045

A l'entrée du jardin

fleurit le blanc

d'un camélia.

 

Uesima Onitsura

( 1661 - 1738 )

o164glwk

 

DSC08060

Un seul bruit

au clair de lune _

la chute des camélias blancs.

 

Takakuwa Rankô

( 1726 -  1798 )

o164glwk

 

DSC08055 x

Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 16:30

01.01.2012 xxx

Premier feuillet d'une année qui ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices....  2012 étant une année bissextile, nous avons 366 jours devant nous, aussi gardons au fond de nos coeurs l'espoir de voir le sort des plus défavorisés s'améliorer et l'espoir de voir enfin rayonner sur notre planète la Colombe de la Paix. Prima

colombe.gif

Le-premier-jour-de-l-an.jpg

 

 

Les sept jours frappent à la porte.

Chacun d'eux vous dit : lève-toi !

Soufflant le chaud, soufflant le froid,

Soufflant des temps de toute sorte

Quatre saisons et leur escorte

Se partagent les douze mois.

Au bout de l'an, le vieux portier

Ouvre toute grande la porte

Et d'une voix beaucoup plus forte


Crie à tout vent : premier janvier !

 

Pierre Menanteau

 ( 1895 - 1992 )


o164glwk

 

01.01.2012

Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 10:53

Seules quelques feuilles restent encore accrochées à notre calendrier 2011... l'année tout doucement s'achève laissant pour chacun de nous le souvenir de bons et de mauvais jours, mais de cette année qui se sauve essayons de ne garder que les meilleurs souvenirs... Prima

LES DOUZE MOIS x

 

Voici les douze mois,

Ils marchent trois à trois !

Avec son chapeau blanc de neige,

Janvier mène le cortège.

Et février sur le même rang,

A honte d'être si peu grand.

A ses côtés ; c'est mars, fantasque,

Le nez mouillé par la bourrasque.

Voici les douze mois,

Ils marchent trois à trois !

Admirez avril qui s'avance,

Son bonnet de fleurs se balance.

Mai, joyeux, lui donne le bras,

Vêtu de rose et de lilas,

Et juin, les tempes vermeilles

A des cerises aux oreilles.

Voici les douze mois,

Ils marchent trois à trois !

Sur le chemin sec, juillet trotte,

Il a du foin dans chaque botte,

Août s'en va couronné de blé

Et par la chaleur accablé.

Et septembre titube et joue

Avec des grappes sur la joue.

Octobre porte sur la tête

La pomme à cidre et la noisette.

Novembre, dans ses maigres bras,

Tient un tas de vieux échalas,

Et décembre ferme la marche,

Triste et froid comme un patriarche !

Salut les douze mois

Qui marchent trois à trois !

 

Octave Aubert  ( 1870 - 1950 )

 

o164glwk

 

LES DOUZE MOIS xx

Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 17:48

DSC04768-copie-1

 

... ils se livrent autour des pierres levées à des rondes nocturnes endiablées et si d'aventure tu te trouves à passer de nuit sur notre lande bretonne, à proximité de leurs jeux... tu  seras convié, et entraîné à tes risques et périls dans leurs rondes folles ... jusqu'à épuisement ! 
 

"Vengeance de lutin, on n'en voit pas la fin" dit le proverbe.

   

Mais les korrigans peuvent aussi se montrer très généreux avec les humains ... en échange de quelques offrandes tu peux toujours te concilier leurs faveurs.... tel ce bossu qui leur ayant plu a perdu sa bosse ! Prima

 

 

KORRIGAN 002

 

DSC04772

 

On raconte qu'un jour, un bossu vint à passer près d'une clairière. Il aperçut des korrigans qui s'amusaient à chanter :
- Lundi, mardi, mercredi, ... lundi, mardi, mercredi ...
- Ben alors, les korrigans, elle est pas finie, votre chanson ? moi je peux vous donner la suite ! se moqua gentiment notre bossu.
- Attention, dirent les korrigans, si ce que tu nous promets n'est pas à la hauteur de nos souhaits, tu seras sévèrement puni de ton audace !
Et le bossu de chantonner :
- Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi, et puis le dimanche aussi et voilà la s'maine est finie !
- Hourra ! crièrent les korrigans tellement ils étaient contents ! Notre chanson est plus longue à présent ! Dis-nous c' que tu souhaites : argent, beauté ?
-Ben, si vous pouvez, j'aimerai bien me séparer de ma bosse.
Sitôt dit, voilà les korrigans qui s'emparent du bossu, et le jettent dans un trou. Quand il réapparaît, le voilà tout droit, notre bossu ! Tout beau !
 

KORRIGAN

 

Repost 0
Published by primavera - dans CONTES ET LEGENDES
commenter cet article
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 01:53

DECEMBER BEAUTY

 

Une légende nous conte  la Rose de Noël qui fleurit pour la première fois près de l'étable de Béthléem...

 

Une petite fille rencontrant les Rois Mages les bras chargés de présents voulant se joindre à eux pleura de n'avoir rien à offrir au nouveau né. Ses larmes tombèrent dans la neige et un ange qui passait par là effleura la terre et fit éclore une Rose de Noël que la petite bergère put cueillir et offrir en cadeau au nouveau né....

 

 Elle est bien jolie la légende de la Rose de Noël en ces temps de grisaille !

 

DECEMBER.jpgX.jpg

 

 

Par sa seule beauté,
une rose dans le jardin de décembre
assure son équilibre
sous le ciel qui abrite ce matin
le crachin violent et les vents
mandatés pour ouvrir l'hiver.

 

Par sa seule beauté
- ou serait-ce aussi, posée sur
sa très longue tige, de simplement
se laisser aller à l'allegro du vent -,
par sa seule beauté, disais-je,
une rose dans le jardin de décembre
assure son équilibre
en se balançant sous le ciel
et sur la terre.

 

                         Francis Dannemark

                                               (  né en 1955 )

      ( Calendrier de la poésie francophone 2011 )

 

vl5evqrw.gif

 

Nature-30089-bis.jpg

Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 00:50

DSC07622

 

Une promenade sur la lande, la beauté des sites par ces petits sentiers côtiers, inciterait certains de mes amis ou amies à écrire un poème....je n'ai point ce talent... et de mes pensées profondes seule la mer en connaît les secrets.....  

 

DSC07655-copie-1

 

... si un jour tu passes en ces lieux, prend le temps de baguenauder le long de ces sentiers , de regarder, d'écouter le bruit des vagues, du vent et qui sait ... tu y entendras peut-être le rire moqueur des petits korrigans ...  

 

DSC07671

 

 

.... puis un peu plus loin vers Erquy.... devenu un important port de pêche par la découverte de ses bancs de praires dès 1950, et ses bancs de coquilles Saint-Jacques dès 1962... délicieuses coquilles que j'aime retrouver dans mon assiette ! Prima

 

DSC07651

 


          Un port est un séjour charmant pour une âme fatiguée des luttes de la vie. L’ampleur du ciel, l’architecture mobile des nuages, les colorations changeantes de la mer, le scintillement des phares, sont un prisme merveilleusement propre à amuser les yeux sans jamais les lasser. Les formes élancées des navires, au gréement compliqué, auxquels la houle imprime des oscillations harmonieuses, servent à entretenir dans l’âme le goût du rhythme et de la beauté. Et puis, surtout, il y a une sorte de plaisir mystérieux et aristocratique pour celui qui n’a plus ni curiosité ni ambition, à contempler, couché dans le belvédère ou accoudé sur le môle, tous ces mouvements de ceux qui partent et de ceux qui reviennent, de ceux qui ont encore la force de vouloir, le désir de voyager ou de s’enrichir.

 

                                           Charles Baudelaire  ( 1821 - 1867 )


o164glwk

 

30.11.2011x PRIMA

Repost 0
Published by primavera - dans BRETAGNE
commenter cet article
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 00:00

julie-dangennes-rambouillet

Julie d'Angennes ( 1607 - 1671 ) - Tableau de Pierre Mignard

 

Ils furent 24 poètes de l'époque à collaborer à la réalisation de " La Guirlande de Julie "... 24 poètes pour 62 madrigaux , un ouvrage orné de fleurs et de guirlandes peintes par Nicolas Robert , Certains de ces madrigaux sont très courts, mais tous subliment la beauté et la spritualité de cette jeune femme qui fut si courtisée.  Prima

 

Nature 30089

 

 

  La rose

 

Alors que je me vois si belle et si brillante
Dans ce teint dont l'éclat fait naître tant de voeux,
L'excès de ma beauté moi-même me tourmente ;
Je languis pour moi-même, et brûle de mes feux,
Et je crains qu'aujourd'hui la Rose ne finisse
Par ce qui fit jadis commencer le Narcisse.
 
                       Germain Habert De Cerisy. ( 1615 - 1654 )

                       sjoelsuk 

Non seulement ce Monsieur Habert de Cerisy était un poète, mais il était aussi homme d'église .... et du même auteur

 

La-guirlande-de-Julie-x.jpg

 

Le-Narcisse.jpg 

 

Epris de l'amour de moy-même,
Du Berger que j'estois je devins une Fleur ;
Faites proffit de mon malheur,
Vous que le Ciel orna d'une beauté suprême ;
Et pour en eviter les coups,
Puisqu'il faut que tout ayme, aymez d'autres que vous.

 

                  Germain Habert De Cerisy. ( 1615 - 1654 )

 

sjoelsuk 

DSC06901

 

 

Le-Lys.jpg

 

Devant vous je perds la victoire
Que ma blancheur me fit donner
Et ne prétends plus d’autre gloire
Que celle de vous couronner.
Le Ciel, par un honneur insigne ,
Fit choix de moi seul autrefois
Comme de la fleur la plus digne
Pour faire un présent à nos Rois.
Mais si j’obtenais ma requête,
Mon sort serait plus glorieux
D’être monté sur votre tête
Que d’être descendu des Cieux.

 

               Gédéon Tallemant Des Réaux ( 1619 - 1692 )

 

Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 13:00

LE CHATEAU DE RAMBOUILLET

 

Qui connaît Julie Luciana d’Angennes née à Paris en 1607, décédée en 1671, fille du marquis de Rambouillet et de Catherine de Vivonne ?

 

La marquise Catherine de Rambouillet tient à Paris, à L’Hôtel de Rambouillet,  rue Saint Thomas du Louvre, un salon brillant et célèbre, auquel participe sa fille, la belle et spirituelle Julie !

 

Après avoir repoussé plusieurs prétendants, la belle Julie, finit par accepter le mariage avec le duc de Montausier, lequel l'avait courtisée durant 14 ans ... le mariage fut célébré en 1645...  

 

-GuirlandedeJulie.jpg

 
Quatre ans plus tôt, en 1641, le duc de Montausier compose en son honneur " La guirlande de Julie " recueil de 62 madrigaux écrits par les plus grands noms de la poésie française de l’époque qui fréquentaient le salon de l’Hôtel de Rambouillet, chaque madrigal portant le nom d'une fleur chantant les louanges de l'incomparable Julie.   Prima
 

sjoelsuk

 

la-guirlande-de-Julie-copie-1.jpg 

 

Pink Roses Texture by Lil Plunkie

Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article

Primavera

  • : Le blog de primavera
  • Le blog de primavera
  • : Amoureuse de la mer,je vis en Bretagne... passionnée de poésies,de lecture et d'Histoire...avec un grand H... sans oublier l'Italie !
  • Contact

CITATION

 

 

 «  La mer est un espace de rigueur et de liberté  »

Victor Hugo

Recherche

METEO

 

Texte Libre

 

blog-copie-1

 

o164glwk

 

Sans titre 2 

 

o164glwk

AMITIE

 

o164glwk 

 

 DSC01101

 

 

o164glwk

 

 

gd canal salute