Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 Primavera bis

13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 18:00

la-saint-Valentin.jpg

 

C'était il y a quelques années, quel âge avais-tu  ? Dix ans ? Un peu plus, un peu moins, je ne sais plus, mais ce dont je me souviens...  tu cassas ta tirelire, descendis chez la fleuriste, achetas une rose et tu partis comme un grand offrir une rose à Cynthia, ta petite amie d'école et de jeux...

Quand je vois cette photo de Kim Anderson, je me rappelle cette très jolie histoire d'enfant.... la fraîcheur d'une Saint-Valentin,...

Ta mamie ne peut qu'être fière de Toi, car bien que tu aies pris quelques années de plus, je sais une charmante jeune fille qui recevra ce très joli cadeau venant du coeur... une rose ! Prima

 

sjoelsuk

 

 

Saint Valentin-copie-1

 

 

Je t'aime...

 

 

Je t'aime parce que je t'aime et voilà tout

et de t'aimer j'en arrive à ne pas t'aimer

et de t'attendre alors que je ne t'attends plus

mon coeur peut en passer du froid à la brûlure.

 

Je ne t'aime que parce que c'est toi que j'aime,

et je te hais sans fin, te hais et te supplie,

et la mesure de mon amour voyageur

est de ne pas te voir, de t'aimer en aveugle.

 

Et si, lumière de janvier, tu consumais

ton rayon cruel, et mon coeur tout entier

me dérobant la clef de la tranquillité ?

 

En cette histoire je n'arrive qu'à mourir

et si je meurs d'amour, c'est parce que je t'aime,

parce qu'amour, je t'aime, et à feu et à sang.

 

                                Pablo Neruda (  1904 - 1973 )

                                    ( La Centaine d' amour )

 

sjoelsuk 

 

 

Quelques mots sur l'auteur :


De son vrai nom Ricardo Neftali Reyes Basoalto est né au Chili,  c'est en 1920 qu'il prit le pseudonyme Pablo Neruda et c'est sous ce pseudo que le monde se souviendra de Lui, poète et homme politique.

En 1949 que Pablo Neruda , rencontrera Matilde Urrutia, la femme de sa vie, elle lui inspirera  ces très beaux poèmes  d'amour !  " La Centaine d'amour " 

Pablo Neruda mourra à Santiago du Chili le 23 septembre 1973,

 

sjoelsuk

 

Amitié


Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 18:00

 

DSC05602 Bis

La neige, du plus loin que je me souvienne, c’est durant mon enfance et adolescence en Suisse Normande que j’ai connu les plus gros épisodes neigeux,... puis un peu moins  en région parisienne ... lorsque je me suis installée en Bretagne, quelques rares flocons, sauf l’hiver 2010 - 2011 où je fus comblée.... bien entendu les années ont passé et il n'était plus question pour moi de faire un bonhomme de neige, mais d'admirer cette blancheur immaculée qui habillait si joliment mon jardin.

Quant à cet hiver si froid pour beaucoup, toujours pas le moindre flocon jusqu’à ce jour, et pour la première fois cet hiver un petit moins 1 , ce matin, sur notre côte bretonne, alors que beaucoup grelottent avec des températures voisines de moins 10 voire encore plus froides.... Prima

DSC05582

 DSC05619.JPG

 

Je te salue, ô Reine immaculée et fine,

Souveraine que vêt un long manteau d’hermine !

 

Tu t’es vue à ma vitre, et ma vitre, en hommage,

A retenu captif ton radieux visage !

 

O Reine de blancheur, si fragile et si douce,

Le sol noir sous tes pas fleurit de blanche mousse !

 

Le Vent porte ta traîne et balance tes voiles,

La Nuit pose à ton front sa couronne d’étoiles !

 

Et l’arbre, qui n’a plus de sève ni de force,

Frémit quand tes bras clairs étreignent son écorce !

 

Si le petit enfant t’adore, ô pure Dame,

C’est qu’il peut comparer ta candeur à son âme !

 

Et pour te caresser, rieur, ses deux mains frêles

Ont la légèreté de deux petites ailes !

 

Tu marches sur les toits, secrète, à l’heure brune,

Et tu reçois le grand baiser bleu de la lune !…

 

En ce jour où tu vas en robe lumineuse,

Je te salue, ô Neige humble et silencieuse !

 

                      Albert Lozeau  ( 1878 - 1924 )

                        Recueil : Le Miroir des jours


o164glwk 

Quelques notes sur l'auteur :    

 

Albert Lozeau est un poète québécois, paralysé à la colonne vertébrale à l'âge de 18 ans il dut abandonner ses études et décida de se consacrer à l'écriture. Il fut membre de la Société royale du Canada en 1911 et Officier d'Académie du gouvernement français en 1912.

Poète de la simplicité, de l'intime et de la nature Albert Lozau mourra avant d'avoir terminé une édition définitive de son oeuvre poétique qui ne paraîtra que deux ans après sa mort.

o164glwk

 

Personnes-87644.jpg

Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 00:00

28

 

" Le temps maître de tout .. ", tel cet hiver qui se faisant oublier durant deux mois se rappelle à notre souvenir, avec vigueur.... il n'a rien d'exceptionnel, nous ne sommes qu'en février...  

_ " Le temps maître de tout..." peut modifier le cours de ta vie, balayer tes projets et te faire prendre de nouveaux chemins...

J'ai aimé ce poème, mais il est une chose que le temps ne peut détruire, une force que tu possédes en toi jusqu'à la fin de ta vie .... la jeunesse éternelle du coeur ! Prima

 

 

la force du temps

 

Le temps, maître de tout, ternit ce paysage, 

Que Flore embellissait des marques de ses pas ; 

Et montrant des défauts, où l'on vit des appas, 

Il fait un triste lieu de ce plaisant bocage.

 

Il réduit une ville en un désert sauvage, 

Il met comme il lui plaît les empires à bas ;

Il change les esprits ainsi que les États, 

Et fait un furieux du peuple le plus sage.

 

Il étouffe la gloire, il éteint le renom, 

Il plonge dans l'oubli le plus illustre nom,

Il comble de malheurs la plus heureuse vie ;

 

Il détruit la nature, il éclipse le jour ;

Bref, il peut effacer les beautés de Silvie,

Mais il ne peut jamais effacer mon amour.

 

 

Guillaume COLLETET   (1598-1659)

 

sjoelsuk

 

Quelques notes sur l'auteur :

 

Né et mort à Paris, Guillaume COLLETET était l'aîné d'une famille de 24 enfants ( oui vous avez bien lu ... vingt-quatre enfants ), il fut l'un des membres fondateurs de l'Académie Française. Il habita à Paris la maison ayant appartenu à Ronsard et bien que protégé du cardinal de Richelieu, il mourut dans le dénuement .

 

sjoelsuk

 DSC00468.jpg

 

Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 17:00

Nature 5167

 

Il n'est pas si loin devant nous ce mois de mars, que pour beaucoup nous attendons, bien que l'hiver soit très doux... Déjà en ce jour de fin janvier sous un ciel bleu, sous le soleil ce sont les prémices du printemps... les jonquilles, les iris sortent de terre... une nature un peu désordonnée,.... les mimosas , les camélias, les cognassiers et les premières primevères sont déjà en fleurs, alors espérons que si le bonhomme hiver devait revenir il ne soit pas trop agressif avec la nature trop en avance ! Prima

9ld6qrez.gif

 

Nature 9383

 

 WR923169

Où sont tant de beautés que le printemps avait,
Ornement des jardins et des molles prairies ?
Où sont toutes les fleurs des campagnes fleuries ?
Où est le temps serein qui les coeurs émouvait ?
  

Où est le doux plaisir qui dans l'âme pleuvait
Durant les jeunes mois ? par qui les fantaisies
Des esprits généreux célestement nourries
Admiraient les effets que nature pouvait ?
  

R. _ Ces beautés maintenant mortes dessus la terre
Vivent en Artémis, qui les garde et les serre
Pour embellir ce tout de mille biens divers :
  

La face du printemps de là se renouvelle,
Le soleil y emprunte une clarté plus belle,
Et c'est le paradis de ce grand univers.

                    Amadys Jamyn 
               ( vers 1538 - vers 1592 )

9ld6qrez

WR207623

Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 01:29

Sans titre 2x

Certes ce n'est pas l'époque des roses, bien qu'il en reste quelques unes de fleuries de-ci de-là dans les jardins que cet hiver de douceur a épargné .... mais virtuellement pourquoi ne pas les faire revivre en janvier avec deux courts extraits d'un poème de Rainer Maria Rilke ?

Né à Prague en 1875, Rainer Maria Rilke décèdera en Suisse en 1926 emporté par une  leucémie quelques temps après s'être piqué avec les épines d'une rose qu'il venait de couper. Prima

sjoelsuk

 

Copie de Nature 9079

 

Une rose seule, c'est toutes les roses
et celle-ci : l'irremplaçable,
le parfait, le souple vocable
encadré par le texte des choses.
  
Comment jamais dire sans elle
ce que furent nos espérances,
et les tendres intermittences,
dans la partance continuelle.  

                Rainer Maria Rilke
sjoelsuk

PTBL0089
                              Eté : être pour quelques jours
le contemporain des roses ;
respirer ce qui flotte autour
de leurs âmes écloses.

Faire de chacune qui se meurt
une confidente,
et survivre à cette soeur
en d'autres roses absentes.

              Rainer Maria Rilke
sjoelsuk

Roses de Fréhel
Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 17:40

JULES VERNE X

Jules Verne, l'auteur de " De la Terre à la Lune ", " Voyage au centre de la Terre ".... et de combien d'autres romans qui en ont fait rêver plus d'un !...  Se poser sur la Lune, plonger au fond des Océans est devenu réalité, alors nos petits-enfants aujourd'hui lisent-ils encore Jules Verne?... ce merveilleux, qu'il nous apportait à la lecture de ses " Voyages extraordinaires " aurait-il la même saveur alors qu'ils sont nés avec tout ce que " Tonton Jules " pressentait dans ses romans ?  Jules Verne visionnaire ?... peut-être !... mais aussi poète... Prima

o164glwk

 

PLUTUS 

AHM60003.JPG

 

Dans l’ancien temps, Plutus, le grand dieu des richesses,
Ne portant ses faveurs qu’aux gens religieux,
Afin de découvrir sans erreur les adresses,
Chose possible alors, avait d’excellents yeux ;
  
 
Plus tard, se laissant prendre aux trompeuses caresses,
Des hommes criminels, vils et fallacieux,
Plutus devint aveugle : aux hommes odieux
Ainsi qu’aux bons, dès lors, il versa ses largesses ;
  
 
En France maintenant l’or et l’argent sont rois,
Plutus règne en maître et seul bâtit les lois ;
Sur le trône à son tour il prend rang dans l’histoire :
 
 
Mais depuis qu’il est roi, Plutus se transformant,
N’est certes plus aveugle et voit parfaitement :
Car seuls les méchants ont la fortune et la gloire !
 
                          Jules Verne ( 1828 - 1905 )
                         ( Les insolites de Jules Verne )

o164glwk

  Fortuna et Plutus

                                                                Fortuna et Plutus

PLUTUS X

Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 17:29

DSC08039

Regard à l'horizon

narines au ciel _

ces fleurs de printemps !

 

Ueshima Onitsura 

( 1661 - 1738 )

o164glwk

Un hiver tout en douceur,  une floraison précoce de certaines fleurs, mon cognassier et mon camélia en fleurs et boutons avec deux mois d'avance sur les précédentes années.... le printemps en hiver... la primavera qui me fait un petit clin d'oeil pour le plaisir des yeux ! Prima

 

o164glwk

 

DSC08045

A l'entrée du jardin

fleurit le blanc

d'un camélia.

 

Uesima Onitsura

( 1661 - 1738 )

o164glwk

 

DSC08060

Un seul bruit

au clair de lune _

la chute des camélias blancs.

 

Takakuwa Rankô

( 1726 -  1798 )

o164glwk

 

DSC08055 x

Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 16:30

01.01.2012 xxx

Premier feuillet d'une année qui ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices....  2012 étant une année bissextile, nous avons 366 jours devant nous, aussi gardons au fond de nos coeurs l'espoir de voir le sort des plus défavorisés s'améliorer et l'espoir de voir enfin rayonner sur notre planète la Colombe de la Paix. Prima

colombe.gif

Le-premier-jour-de-l-an.jpg

 

 

Les sept jours frappent à la porte.

Chacun d'eux vous dit : lève-toi !

Soufflant le chaud, soufflant le froid,

Soufflant des temps de toute sorte

Quatre saisons et leur escorte

Se partagent les douze mois.

Au bout de l'an, le vieux portier

Ouvre toute grande la porte

Et d'une voix beaucoup plus forte


Crie à tout vent : premier janvier !

 

Pierre Menanteau

 ( 1895 - 1992 )


o164glwk

 

01.01.2012

Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 10:53

Seules quelques feuilles restent encore accrochées à notre calendrier 2011... l'année tout doucement s'achève laissant pour chacun de nous le souvenir de bons et de mauvais jours, mais de cette année qui se sauve essayons de ne garder que les meilleurs souvenirs... Prima

LES DOUZE MOIS x

 

Voici les douze mois,

Ils marchent trois à trois !

Avec son chapeau blanc de neige,

Janvier mène le cortège.

Et février sur le même rang,

A honte d'être si peu grand.

A ses côtés ; c'est mars, fantasque,

Le nez mouillé par la bourrasque.

Voici les douze mois,

Ils marchent trois à trois !

Admirez avril qui s'avance,

Son bonnet de fleurs se balance.

Mai, joyeux, lui donne le bras,

Vêtu de rose et de lilas,

Et juin, les tempes vermeilles

A des cerises aux oreilles.

Voici les douze mois,

Ils marchent trois à trois !

Sur le chemin sec, juillet trotte,

Il a du foin dans chaque botte,

Août s'en va couronné de blé

Et par la chaleur accablé.

Et septembre titube et joue

Avec des grappes sur la joue.

Octobre porte sur la tête

La pomme à cidre et la noisette.

Novembre, dans ses maigres bras,

Tient un tas de vieux échalas,

Et décembre ferme la marche,

Triste et froid comme un patriarche !

Salut les douze mois

Qui marchent trois à trois !

 

Octave Aubert  ( 1870 - 1950 )

 

o164glwk

 

LES DOUZE MOIS xx

Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 01:53

DECEMBER BEAUTY

 

Une légende nous conte  la Rose de Noël qui fleurit pour la première fois près de l'étable de Béthléem...

 

Une petite fille rencontrant les Rois Mages les bras chargés de présents voulant se joindre à eux pleura de n'avoir rien à offrir au nouveau né. Ses larmes tombèrent dans la neige et un ange qui passait par là effleura la terre et fit éclore une Rose de Noël que la petite bergère put cueillir et offrir en cadeau au nouveau né....

 

 Elle est bien jolie la légende de la Rose de Noël en ces temps de grisaille !

 

DECEMBER.jpgX.jpg

 

 

Par sa seule beauté,
une rose dans le jardin de décembre
assure son équilibre
sous le ciel qui abrite ce matin
le crachin violent et les vents
mandatés pour ouvrir l'hiver.

 

Par sa seule beauté
- ou serait-ce aussi, posée sur
sa très longue tige, de simplement
se laisser aller à l'allegro du vent -,
par sa seule beauté, disais-je,
une rose dans le jardin de décembre
assure son équilibre
en se balançant sous le ciel
et sur la terre.

 

                         Francis Dannemark

                                               (  né en 1955 )

      ( Calendrier de la poésie francophone 2011 )

 

vl5evqrw.gif

 

Nature-30089-bis.jpg

Repost 0
Published by primavera - dans POESIE
commenter cet article

Primavera

  • : Le blog de primavera
  • Le blog de primavera
  • : Amoureuse de la mer,je vis en Bretagne... passionnée de poésies,de lecture et d'Histoire...avec un grand H... sans oublier l'Italie !
  • Contact

CITATION

 

 

 «  La mer est un espace de rigueur et de liberté  »

Victor Hugo

Recherche

METEO

 

Texte Libre

 

blog-copie-1

 

o164glwk

 

Sans titre 2 

 

o164glwk

AMITIE

 

o164glwk 

 

 DSC01101

 

 

o164glwk

 

 

gd canal salute