Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 Primavera bis

24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 19:47

Sans titre 3

 

      À environ 75 kms du Mont Saint-Michel, j’ai vite fait de quitter la Bretagne pour me retrouver en Normandie, car tu le sais «  Le Couesnon en sa folie a mis le Mont en Normandie » bien qu’il fut Breton de 867 à 1009....

Une fois au Mont, disons à une dizaine de kms du Mont, il est facile de revenir quelques heures en Bretagne… il suffit de traverser le Couesnon, une rivière qui prend sa source en Mayenne pour se jeter dans la Manche dans la baie du Mont Saint-Michel …

C’est ainsi que samedi dernier je revins quelques heures en Bretagne en touriste  en famille pour une promenade à Cancale… à la pointe du Grouin, une pointe sauvage et rocheuse qui domine la mer de 40 m, moins haut que le Cap Fréhel ( 70 m ) … mais tout aussi grandiose. Prima

DSC09839

 

Sans titre 3-copie-1

 

Aussi loin que je m’en souvienne …

Quand les vents soufflent de la terre,

Sur les brisants qui moutonnent,

Quand l’été au pas du souvenir

S’efface à la brise d’automne.

 

Sur une plage vaguement bretonne,

Flânant solitaire du côté de Port Mer,

Si loin que je m’en souvienne …

 

Les jours de promenades solitaires …

Dans le frémissement de l’hiver

Quand les goélands vers la mer

S’envolent, je pense à elle.

 

Sur cette grève lointaine et monotone,

Au large, les feux du Cap Fréhel.

 

Quand ma mémoire, en mer vagabonde …

Dans les brumes du Mont-Saint-Michel

Voilà, ce dont je me souviens d’elle …

Si loin de mon pays breton.     

           

 Xavier Pierre  ( Aubes Armoricaines )

 

 

o164glwk

DSC09805

 

o164glwk

 

DSC09823.JPG


 

 

Repost 0
Published by primavera - dans BRETAGNE
commenter cet article
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 16:15

FREHEL..DSC09177

 

Armor serait la contraction de « ar mor » ( la mer ) nom celtique de la Bretagne. L’Armor est la souche du mot « Armorique » nom poétique de la Bretagne, seul nom utilisé dans l’antiquité et qui signifie  «  Pays de la mer »

Les poètes, les peintres ont aimé et chanté la Bretagne…de même aujourd’hui les estivants revenant chaque année toujours un peu plus nombreux… Prima

«  On ne naît pas Breton. On le devient, à l’écoute du vent, du chant des branches, du chant des hommes et de la mer  » 

                                                      Xavier Grall  ( 1930 – 1981 ) 

o164glwk

 

FREHEL vue sur Fort la Latte

Vue depuis le cap Fréhel,... au loin Fort-la-Latte,....  ne cherche pas ce n'est pas moi sur la photo !

 

ARMOR.jpg

 

 

Pour me conduire au Raz, j'avais pris à Trogor

Un berger chevelu comme un ancien Évhage ;

Et nous foulions, humant son arome sauvage,

L'âpre terre kymrique où croît le genêt d'or.

  

Le couchant rougissait et nous marchions encor,

Lorsque le souffle amer me fouetta le visage ;

Et l'homme, par-delà le morne paysage

Étendant un long bras, me dit : Senèz Ar-Mor !

 

Et je vis, me dressant sur la bruyère rose,

L'Océan qui, splendide et monstrueux, arrose

Du sel vert de ses eaux les caps de granit noir ;

 

Et mon coeur savoura, devant l'horizon vide

Que reculait vers l'Ouest l'ombre immense du soir,

                      L'ivresse de l'espace et du vent intrépide.                        

 

  José-Maria de HEREDIA   (1842-1905)

 

o164glwk

 

Quelques notes sur l'auteur :

 

D’origine cubaine, mais sujet espagnol sa famille possédant une plantation de café près de Santiago de Cuba, José-Maria de Hérédia vint en France à l’âge de neuf ans où il fit ses études jusqu’au baccalauréat, de retour à Cuba en 1859, il revient en France pour y poursuivre des études de droit. Naturalisé Français en 1893, il fut élu à l’Académie française en 1894.

Il créa en 1902 la Société des Poètes français avec Sully Prudhomme et Léon Dierx.

 

o164glwk

 

FREHEL..DSC09171


 



Repost 0
Published by primavera - dans BRETAGNE
commenter cet article
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 15:48

Plage de la Mare

 

Pourquoi passer d'une plage à l'autre par les sentiers côtiers sécurisés quand on peut s'offrir une jolie aventure sans en connaître les risques en passant par les rochers ?....

oui, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple !...ou là...  pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

 Plage de la PissottePlage de la Pissotte 

Mes deux tourtereaux que je croyais sur le sentier côtier entre la plage de la Mare et la plage de la Pissotte ont donc entrepris cette promenade par les rochers.... et en début de soirée ce sont deux " noyés " qui sont rentrés à la maison, n'ayant pû contourner les petites criques pleines d'eau il leur fallut nager avec sac, chaussures, vêtements et.... le téléphone entre les dents.... Rimbaud n'a t-il pas écrit " On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans ".... que pouvais-je dire, sinon leur rappeler qu'ils s'étaient mis en danger....  " mamie l'ayant fait étant jeune, pourquoi ne serions nous pas capables d'en faire autant ?  "

Mais oui .... moi aussi quand j'étais jeune j'ai agis de même... mais je ne me suis pas " noyée " ayant contourné les difficultés en parcourant les rochers un peu plus haut .... toutefois ce n'était pas plus sérieux !  Prima  

o164glwk

  DSC05098-copie-1

 La plage de la Mare

 

Promenades-dans-les-rochers.jpg

 

                   DEUXIEME PROMENADE

 

La mer donne l'écume et la terre le sable.
L'or se mêle à l'argent dans les plis du flot vert.
J'entends le bruit que fait l'éther infranchissable,
Bruit immense et lointain, de silence couvert.


Un enfant chante auprès de la mer qui murmure.
Rien n'est grand, ni petit. Vous avez mis, mon Dieu,
Sur la création et sur la créature
Les mêmes astres d'or et le même ciel bleu.


Notre sort est chétif ; nos visions sont belles.
L'esprit saisit le corps et l'enlève au grand jour.
L'homme est un point qui vole avec deux grandes ailes,
Dont l'une est la pensée et dont l'autre est l'amour.


Sérénité de tout ! majesté ! force et grâce !
La voile rentre au port et les oiseaux aux nids.
Tout va se reposer, et j'entends dans l'espace
Palpiter vaguement des baisers infinis.


Le vent courbe les joncs sur le rocher superbe,
Et de l'enfant qui chante il emporte la voix.
O vent ! que vous courbez à la fois de brins d'herbe !
Et que vous emportez de chansons à la fois !


Qu'importe ! Ici tout berce, et rassure, et caresse.
Plus d'ombre dans le coeur ! plus de soucis amers !
Une ineffable paix monte et descend sans cesse
Du bleu profond de l'âme au bleu profond des mers.


                                 Victor Hugo (  1802 - 1885 )

 

o164glwk


  SAINT-CAST--.-Grande-plage.jpg

Repost 0
Published by primavera - dans BRETAGNE
commenter cet article
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 17:34

Bécherel 

 

Passionnée de lecture, aimant les livres y compris les très beaux livres même si je ne peux me les offrir, j'ai toujours souhaité visiter Bécherel et ses librairies, pas moins de dix-huit ou vingt libraires pour une petite cité qui compte moins de huit-cents habitants…

Donc mardi dernier direction Bécherel...ce fut raté ! ... nous y serions plus sûrement arrivées à bicyclette… Parties plus tard que prévu, nous avions décidé de déjeuner en chemin en notre belle ville de Dinan et reprendre la route… c’était sans compter sur la voiture qui nous a lâchée au beau milieu du parking souterrain de Dinan, bien déterminée à ne pas aller plus loin !  Ce n'est que partie remise, car je suis toujours aussi résolue à aller découvrir cette petite cité, vaste bibliothèque. 

o164glwk

 

Bécherel 02

La ville de Bécherel perchée sur sa roche forte . HE Jialin

 

"Peut-être, je suis un vieux livre jauni,

 Enregistrant les bouleversements de l’histoire de ce monde qui se déroulent de l’autre côté de la fenêtre,

 Couché silencieusement sur l’étagère de la bibliothèque parfumée de Bécherel."

               HE Jialin , professeur de l’Institut des Beaux-Arts d’Hangzhou ( Chine )

 

 

 

Bécherel 03

 

Bécherel, «  Petite Cité de Caractère de Bretagne » depuis 1978 est devenue en 1989 la troisième Cité du Livre en Europe et la première en France.

 

Bécherel-copie-1 À l'heure où le livre numérique explose, crois-tu que la lecture sur tablette t'offrira tout le charme du livre papier, les connaissances, l'attention et les conseils d'un vrai libraire ? En ce qui me concerne, mon choix est fait, ça restera le livre papier avec mon marque-page. Prima

 

o164glwk

 

  28.07.2012 xx

Repost 0
Published by primavera - dans BRETAGNE
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 13:23

        Léhon près de Dinan dans les Côtes d'Armor classée Petite Cité de Caractère ....

LEHON-001

Le vieux pont de Léhon sur La Rance  de QUI Ting 

 

« C’est un petit village très curieux, mitoyen avec Dinan ( … ) C’est vraiment un petit village en rond de quelques centaines de mètres de diamètre. ( … ) Il est entouré par une rivière. Sur la colline, derrière le village, il y a les ruines d’un vieux château d’environ mille ans ( … ) Vu de là-haut, le village est très resserré, beaucoup de vieilles maisons sont construites autour de l’église. Du haut de la colline, écouter les cloches de l’église , cela te donne l’impression de la mémoire de mille ans qui monte dans ton cœur. »   HE Jialin

o164glwk

  LEHON 22 billet

Dimanche dernier, petite promenade à Léhon pour voir une fête médiévale, peu de choses, bon c’était la première année, donnons leur le temps de s’organiser et de s’affirmer…. Mais, jamais, jamais plus je ne monterai jusqu’aux ruines de ce vieux château…. Dur, dur d’arriver au sommet et d’en redescendre quand on n’a plus ses jambes de vingt ans !

 

« A portée de l’église, s’élève le château de Léhon, au sommet d’une éminence dont l’escarpement naturel paraît avoir été rendu plus difficile à dessein »  Prosper Mérimée

DSC08942-001 billet

Il ne reste que quelques murailles de ce vieux château de Léhon.... longtemps la forteresse a servi de carrière aux moines pour rénover le cloître et à la localité pour améliorer sa voierie, aujourd'hui tous ces vestiges, qui ont résistés aux siècles et à la destruction, font partie de notre Histoire et sont protégés,bien souvent rénovés !

 

LEHON-22--bis-billet.jpg

 

Petit village, Léhon n'aurait pas connu la notoriété si six moines aventureux venus du Pays de Galles n'avaient décidé de s'y installer, d'y prier pour obtenir des terres et si Nominoë, souverain de Bretagne de 845 à 851 n'était passé par là et demandé à ce qu'on y bâtisse un monastère.... Quant au château, ce n'est qu'en 1034 qu'il fit parler de lui lors d'une lutte fratricide entre Eudon et Alain, fils du duc de Bretagne Geoffroy 1er.  Prima

 

o164glwk

 

DSC08933 x billet

Repost 0
Published by primavera - dans BRETAGNE
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 00:00

 

DSC04961

 

OUI, elle est belle, elle est noble ma terre de Bretagne, tu me diras d'autres terres le sont aussi, mais je m'y suis fixée définitivement il y a maintenant un peu plus de dix ans, et c'est devenu une belle histoire d'amour entre elle et moi... 2700 kms de côtes entre le Mont Saint-Michel et Nantes, une côte rocheuse, de caps, de pointes, de criques, de ports, de plages, d'îles... un pays de légendes, de traditions où il fait bon vivre.... chut, ne le répète pas trop, il s'y construit beaucoup,....  un peu moins toutefois... la crise ?...  et l'été les estivants y viennent si nombreux que je ne reconnais plus les plages où j'aime me promener en solitaire.... Prima

 

TREGASTEL

 

 

 

  o164glwk

 

Noble

 

 

Belle, comme vous êtes belle, Madame

Quand toute de beauté auréolée

Vous ressemblez à ma Bretagne,

Avec son ciel bleu d'été

Tout ébouriffé de gris.

 

Comme vous êtes belle, tourmentée

Ballottée, entre nord et sud

Parée de dentelles et d'écueils.

 

Belle, comme vous êtes belle, Madame

Partagée entre plaisir et volupté

Les deux pieds en mer d'Iroise

Habillée d'écume comme mariée

Abandonnée, à la tendresse du soir.

 

Comme vous êtes belle, parsemée

De songes posés sur un lit de paille

Blottie au creux de lieux usés de vent.

 

Belle, comme vous êtes belle, Madame

Vous ressemblez à ma Bretagne

Avec ces grèves ensoleillées d'ajoncs dorés.

Quand émue, devant tant de beauté

Vous vous extasiez, à l'ombre d'un clocher bigarré.

   

Comme vous êtes belle, si belle, noble terre... ma Bretagne.

 

                                                   Xavier Pierre

                                                                  Recueil : Aubes Armoricaines

 

Trégastel...

 

o164glwk

 

LE

Repost 0
Published by primavera - dans BRETAGNE
commenter cet article
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 17:59

DSC08222

L'Etoile du Roy dans le port de Saint-Malo


 

 " La mer ! Partout la mer ! Des flots, des flots encore.

L’oiseau fatigue en vain son inégal essor

Ici les flots, là-bas les ondes.

Toujours des flots sans fin par des flots repoussé "

 

Victor Hugo

 

La mer,.... bien que née au bord de la mer, ce n'est qu'adolescente que j'allais à sa rencontre, trop petite quand je l'ai quittée pour la Suisse Normande, j'ai appris à l'aimer à travers les récits de mon père,... mon père, adolescent,  qu'il fallut éloigner de Granville et mettre en pension dans les terres pour l'empêcher de faire l'école buissonnière, lui interdire de prendre la mer avec les marins-pêcheurs.... les études avant tout !

Tu sais, cet amour de la mer elle doit être dans mes gènes, jeune épousée j'ai voulu la faire connaître et aimer à mon mari , lequel ne connaissais que la Seine, j'ai bien aimé la Seine, mais c'est quand-même limité ... entre deux rives ! La mer est sans fin, et comme Victor Hugo ou Tri Yann c'est ainsi que je la ressens, tu peux devant son flux et son reflux te permettre de donner libre cours à tes rêves à tes envies d'évasion.....et pourquoi pas avec ce magnifique voilier dont le port d'attache est Saint-Malo magnifique cité corsaire. Prima


DSC08215

 

CZ18 030

 

Marins vos yeux me rappellent...

L'indigo clair des mers du levant 

Dans vos yeux marins

Toute la nostalgie de l'île aux belles

Toute la pudeur et la force des âmes fières.

 

Dans la douceur des aubes armoricaines

Cap sous le vent !...hardi les gars !

 

Quand tu vires bâbord sous l'azur

Que l'enfance saute l'amure

Dans la chaleur ocre des ports

Au large de l'île aux Rebelles.

 

Marins, vos yeux me rappellent...

Le ciel de ces îles en Armor éparpillées

Voilées d'une brume d'écume en dentelle.

Tissés par le chant des filles aux Glénan,

Où s'échoue de nuit le coeur des Bretons.

 

                             Xavier Pierre

               Recueil : Aubes Armoricaines


amure : Coin de la basse voile du côté d'où vient le vent. Cordage qui la retient

o164glwk

DSC04888.JPG
de Saint-Cast à Fréhel été 2010
Repost 0
Published by primavera - dans BRETAGNE
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 15:45

DSC08268-bis.jpg

 

À quelques kms de Saint-Malo, vers Cancale, je te propose de découvrir Rothéneuf , pas le village... mais 500m² de rochers sculptés dans la falaise, l'accès m'en est devenu difficile, aussi je n'ai fait que quelques photos de ces visages sculptés par un Ermite, l'abbé Fouré ( 1839 - 1907 )....  

 DSC08280

 

... Recteur de Paimpol, devenu sourd et muet, passionné de scupture, il se retirera à Rothéneuf et de  1894 à 1907, taillera dans le granit plus de 300 statues, inspirées en partie par la légende des Rothéneuf, mais aussi par la Guerre du Transvall, l'actualité coloniale, des saints bretons, sans oublier l'enfant du pays, le malouin et célèbre Jacques Cartier découvreur du Canada.....

 

DSC08289-bis.jpg

 

....une oeuvre unique au monde, une saga écrite dans la pierre, exposée à la puissance des tempêtes, aux marées et aux embruns qui érosent doucement cette oeuvre gigantesque. Des visages taillés dans le granit au dessus de la mer, superbe !

 

DSC08291

 

.... chaque rocher sculpté porte un nom de corsaire, de vieux loup de mer, Eugène, Rochefort, La Goule, La Haie... ils me tinrent compagnie pendant que mes enfants et petits-enfants s'aventurèrent plus en avant dans les rochers à la quête de nouvelles sculptures.... tandis que sur un banc taillé dans le granit, dominant les rochers et la mer je rêvais à de lointains voyages ! Prima

 

" ... Assis au bord des ondes,

Je contemple la mer dont les houles profondes

Ne s'arrêtent jamais, tumultueux troupeau

Bondissant jour et nuit sans halte et sans repos.

Et nous nous regardons, moi, rêveur, elle énorme. "

 

Victor HugoDSC08269.jpg

Repost 0
Published by primavera - dans BRETAGNE
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 00:50

DSC07622

 

Une promenade sur la lande, la beauté des sites par ces petits sentiers côtiers, inciterait certains de mes amis ou amies à écrire un poème....je n'ai point ce talent... et de mes pensées profondes seule la mer en connaît les secrets.....  

 

DSC07655-copie-1

 

... si un jour tu passes en ces lieux, prend le temps de baguenauder le long de ces sentiers , de regarder, d'écouter le bruit des vagues, du vent et qui sait ... tu y entendras peut-être le rire moqueur des petits korrigans ...  

 

DSC07671

 

 

.... puis un peu plus loin vers Erquy.... devenu un important port de pêche par la découverte de ses bancs de praires dès 1950, et ses bancs de coquilles Saint-Jacques dès 1962... délicieuses coquilles que j'aime retrouver dans mon assiette ! Prima

 

DSC07651

 


          Un port est un séjour charmant pour une âme fatiguée des luttes de la vie. L’ampleur du ciel, l’architecture mobile des nuages, les colorations changeantes de la mer, le scintillement des phares, sont un prisme merveilleusement propre à amuser les yeux sans jamais les lasser. Les formes élancées des navires, au gréement compliqué, auxquels la houle imprime des oscillations harmonieuses, servent à entretenir dans l’âme le goût du rhythme et de la beauté. Et puis, surtout, il y a une sorte de plaisir mystérieux et aristocratique pour celui qui n’a plus ni curiosité ni ambition, à contempler, couché dans le belvédère ou accoudé sur le môle, tous ces mouvements de ceux qui partent et de ceux qui reviennent, de ceux qui ont encore la force de vouloir, le désir de voyager ou de s’enrichir.

 

                                           Charles Baudelaire  ( 1821 - 1867 )


o164glwk

 

30.11.2011x PRIMA

Repost 0
Published by primavera - dans BRETAGNE
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 21:10

 

Subrécargue.... un mot que je découvre et dont Raymond Queneau en a fait un poème. Notre langue est si riche, combien de ces mots restent cachés et te surprennent encore dans les pages d'un livre.... Subrécargue ... un mot qui ne me semble plus utilisé de nos jours, un mot qui chante, fleure bon la mer et la grande pêche....  Prima

 

de Roger Chapelet

Scène de pêche à la morue sur les bancs de Terre-Neuve, par roger Chapelet peintre de la marine.

 

o164glwk

  

Un joli mot 

Subrécargue qui es-tu ?
un mot du dictionnaire ?
garderas-tu ton mystère
subrécargue officier
lorsque ce livre me dira
ce que _ au juste _ tu es
Subrécargue qui es-tu ?
Je regarde sub verbo le sens
de vocable maritime
je ne suis pas déçu je sais
car malgré tout garde son charme
le joli mot de subrécargue


    Raymond Queneau (  1903 - 1976 )

 

 

* Subrécargue : sur un navire le subrécargue est le représentant de l'armateur, l'officier qui assure l'exécution des obligations commerciales.

 

o164glwk

 

16.09.2011.jpg

Repost 0
Published by primavera - dans BRETAGNE
commenter cet article

Primavera

  • : Le blog de primavera
  • Le blog de primavera
  • : Amoureuse de la mer,je vis en Bretagne... passionnée de poésies,de lecture et d'Histoire...avec un grand H... sans oublier l'Italie !
  • Contact

CITATION

 

 

 «  La mer est un espace de rigueur et de liberté  »

Victor Hugo

Recherche

METEO

 

Texte Libre

 

blog-copie-1

 

o164glwk

 

Sans titre 2 

 

o164glwk

AMITIE

 

o164glwk 

 

 DSC01101

 

 

o164glwk

 

 

gd canal salute